Les TIC (technologies de l’information et de la communication) sont un ensemble de technologies utilisées pour traiter, modifier et échanger de l’information, plus spécifiquement des données numérisées. La naissance des TIC est due notamment à la convergence de l’informatique, des télécommunications et de l’audiovisuel. On considère donc sa naissance au début des années 1980. Cette convergence génère une multitude de nouvelles possibilités.
C’est en quelque sorte notre rapport à l’information, au temps et à la distance qui est changé. Comme le chemin de fer a rapproché les villes et, par ce fait même, les populations, les TIC abolissent à leur tour de nouvelles frontières.
Les technologies de l’information et de la communication tiennent désormais une place centrale dans l’économie. Non seulement leur utilisation semble insuffler de la productivité et de l’innovation dans tous les secteurs de l’économie, mais surtout le secteur producteur de TIC a contribué fortement à la croissance économique mondiale jusqu’en 2000.

Le secteur des TIC regroupe les industries et les services de trois filières :
– la filière informatique : machines de bureau, ordinateurs personnels, grands ordinateurs, serveurs, matériel de réseaux, périphériques, cartes, réalisation de logiciels, traitement de données, conseil en systèmes informatiques.
– la filière des télécommunications : services téléphoniques, équipements professionnels de transmission, commutateurs, relais, terminaux destinés aux usages, à laquelle on ajoute la connectique (câbles et fibres optiques).
– la filière électronique : composants électroniques, circuits imprimés, les équipements de l’électronique grand public, télévision, magnétoscopes, radio, lecteurs de disques, à laquelle sont associés les instruments de mesure (activités de
haute technologie civile et militaire, instruments de navigation, compteurs, productique).